Faux plafond

Les consommateurs ont différente solution pour remettre à neuf leur plafond mais le recours à l’installation de faux plafonds s’avère être l’alternative la plus plébiscitée de bon nombre de personne.

Les types de faux-plafonds

On propose 2 types faux-plafonds dont chacun a sa particularité.

  • Le faux-plafond suspendu : est généralement immobilisé au niveau d’une charpente  métallique qui est également fixé au plafond qui la surplombe. Ce faux plafond est conçu avec de plaques de plâtre, du bois ou encore avec PVC. Quelque fois, il est présenté avec de briques à plafond en terre cuite. L’essentiel est d’utiliser des matériaux plus légers.
  • Le faux-plafond tendu : se traduit par une toile tendue entre les murs communément appelé velum. Il est généralement conçu avec une matière en plastique. Cependant, son installation requiert une grande expérience raison pour la quelle il est obligatoire de recourir au service d’un expert en la matière.

Les faux-plafonds et ses divers avantages

De plus en plus de personnes sont séduites par les faux-plafonds pour les divers avantages garantis par ces derniers. En premier lieu, la mise en place d’un faux-plafond permet d’offrir un nouveau plus esthétique à une pièce. C’est également une option de revêtement qui permet également de dissimuler les défauts du plafond principal. Toujours dans cet effet de dissimulation, le faux-plafond est aussi une solution efficace pour mettre à l’abri des regards les câbles électriques, ou les canalisations. Il est par la même occasion possible de démarquer les pièces avec divers faux plafonds et l’accompagnant de quelques luminaires afin d’offrir une ambiance plus cosy.

En plus d’être un élément décoratif, le faux-plafond est également un atout considérable pour ceux qui souhaite optimiser leur système d’isolation que ce soit thermique ou phonique. En effet, il est possible aux occupants de la maison d’y installer dans le nouvel espace engendré par la mise en place d’un faux-plafond des isolants thermiques ou phoniques.