Pose plafond

Généralement, voir même obligatoire, il est essentiel de redorer son plafond lorsque celui-ci est en piteux état (apparition de moisissure ou humidité) ou lorsqu’on souhaite apporter une nouvelle touche à son intérieure. Les solutions qui se présentent aux propriétaires sont nombreuses mais la meilleure alternative s’avère être la pose d’un nouveau plafond. Dans ce cas de figure, la majorité opte pour le faux-plafond parce que c’est plus esthétique, pratique et moins coûteux. Il faut cependant comprendre que quelques techniques doivent être adoptées pour la pose plafond se fasse dans la règle de l’art.

La pose plafond suspendu

Sur les bordures du plafond, commencez par installer une cornière de rive qui sera fixée sur les murs à l’aide des chevilles à frapper. La hauteur du plafond sera en fonction de l’emplacement de cette cornière.  C’est une étape importante puisqu’elle garantie l’horizontalité de la cornière immobilisée sur le bord du mur.

Par la suite, il faut passer par l’installation de l’ossature métallique qui supportera le plafond suspendu. Pour cela, il suffit de poser des rails avec un espace ment de 60 cm de chaque sur la cornière de rive. Afin que l’ossature soit très stable, il est préférable que les rails soient rattachés au plafond avec suspentes. Ces dernières doivent être placées toutes les 40 à 50 cm sur la rangée. Poursuivez ensuite par le vissage des plaques. Afin que la finition soit bien harmonieuse, il ne faut pas oublier de reboucher les trous engendrés par les vis à l’aide d’un enduit.

La pose plafond tendu

La pose plafond tendu est une tâche plus ou moins difficile. Il faut commencer par le découpage des profilés d’accrochage qui seront par la suite fixés  sur le mur à la hauteur désirée. La fixation peut se faire avec des vis ou par colle qui sera par la suite visser. Dans la majorité des cas, les plafonds tendus requièrent une pose à chaud avec un générateur à air chaud propulsé, d’une température entre 45 à 50 degrés. Il suffit ensuite de suspendre la toile et la relier aux fixations. Pour faire entrer les bords dans les profilés, il suffit d’utiliser une spatule. Pour l’immobiliser, il faut passer un harpon soudé.